Offre d'achat

Comment rédiger une offre d’achat ?

rédiger une offre d’achat

Avant d’acquérir un logement, il faut rédiger une offre d’achat. Cela peut se faire en l’envoyant par lettre recommandée au vendeur ou à l’agent immobilier qui se charge de l’affaire. L’objectif de cette lettre est de faire part au vendeur votre intérêt pour le logement. Il s’agit d’un réel engagement donc il ne faut pas la prendre à la légère. Pour bien rédiger votre offre d’achat, voici des astuces qui pourront vous servir.

Faire une évaluation avant de rédiger une offre d’achat

Comme pour chaque transaction, il est important de vérifier le bien avant de se lancer dans l’affaire c’est-à-dire avant de réaliser une proposition. Ainsi, évaluez la valeur de l’immobilier. Posez-vous la question si le prix du bien est proportionnel à son état. Examinez chaque pièce, il faut que l’immobilier corresponde à vos attentes pour éviter de prendre une décision que vous regretterez après. Pesez le pour et le contre de la maison.

Les éléments à mentionner dans une offre d’achat

Dans une proposition d’achat, il devrait y avoir la durée de validité de l’offre. Durant cette période, le vendeur peut décider s’il accepte ou non votre proposition. Une fois que ce délai est dépassé, celle-ci n’aura plus d’effectivité. L’acheteur doit également inclure dans la lettre des conditions suspensives dans lesquelles il propose la validité de l’offre suivie de quelques conditions. Parfois, cela concerne l’obtention de prêt. La proposition n’a aucun effet que si la banque accorde un prêt à l’acheteur. De cette façon, il pourra financer l’immobilier. Mais encore y mettre d’autres conditions.

Rédiger une offre d’achat consiste aussi à inclure toutes les informations concernant l’acheteur comme son nom, son prénom, son adresse. Il faut préciser en détail les caractéristiques du bien, s’il s’agit d’une maison ou d’un immeuble, sa surface et son coût d’acquisition. Il ne faudra non plus oublier d’y mentionner les renseignements concernant le vendeur.

Avant de conclure la proposition, vérifiez si tous les éléments qu’il faut préciser sont bien dans la lettre. N’oubliez pas de prendre toutes les précautions nécessaires qui permettent de vous protéger en cas d’impartialité. Évitez de payer une quelconque somme d’argent avant qu’un contrat de vente n’ait été signé, ce n’est pas autorisé puisque vous n’êtes qu’au stade de l’offre d’achat.

Est-il possible de rétracter  ?

Si le vendeur ne donne aucune réponse après que le délai de validité mentionné dans la lettre ait dépassé, l’offre ne sera plus considérée. Dans le cas où cela n’a pas été indiqué dans la lettre, c’est à la jurisprudence d’établir le délai approprié. Si le vendeur décide de vendre l’immobilier, mais à un prix qui ne vous convient pas, la proposition devient caduque.

Quand le veneur accepte la proposition durant le délai de validité, l’acheteur doit se conformer à ce qui a été prévu. Si ce dernier souhaite se rétracter, il risque d’être soumis à des dommages et intérêts. Toutefois, il peut retirer son offre d’achat s’il a un délai de rétraction de 10 jours ou s’il a précisé cette éventualité parmi les conditions suspensives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *